Escapades de saison en Espagne

Escapades de saison en Espagne

Ski et culture, gastronomie et expositions, de Madrid à Bilbao quelques idées de voyage itinérant par Nicolas Jan

 

De Malaga à la Sierra Nevada

L’Andalousie est une destination idéale l’hiver venu. Les températures demeurent douces, les sites les plus touristiques sont moins fréquentés que le reste de l’année. A Malaga, ville d’histoire, la culture se décline sous tous ses aspects : de la musique à l’art contemporain en passant par les arts décoratifs. L’un des atouts récents de la ville est l’antenne locale du Centre Pompidou. Ce musée au départ éphémère poursuit son engagement en ville jusqu’en 2025. Les collections du Centre Pompidou Malaga s’articulent autour du thème des utopies modernes, avec un focus sur les artistes et la vie des idées de la première moitié du XXe siècle. Le superbe musée Picasso fait partie des immanquables, la collection couvre une grande palette de l’oeuvre de l’artiste, des premières peintures jusqu’à la période appelée l’âge d’or. La ville offre une multitude d’autres musées ou attractions culturelles comme le Carmen Thyssen dédié à la peinture espagnole ou encore l’étonnant Musée national russe. De Malaga, on rejoint facilement Grenade pour plonger au coeur de l’histoire de l’Espagne. A 1h30 de voiture de Malaga, Grenade est un joyau historique magnifiquement préservé. Tout peut se découvrir à pied, un triptyque s’impose composé des plus célèbres monuments de la ville :  la visite de l'Alhambra, les jardins du Generalife et la cathédrale datant de la Renaissance. L’un des atouts moins connus en hiver de la région est le massif tout proche de la Sierra Nevada. A 100 kilomètres de voiture de Grenade, on peut profiter de la station de ski la plus méridionale d’Europe. La station de Sierra Nevada est située à plus de 2000 mètres d’altitude avec des pistes culminant à plus de 3000 mètres garantissant de bons enneigements l’hiver tout en profitant de larges périodes ensoleillées.

Sur les traces du Greco et des grands peintres de Madrid à Tolède

La capitale espagnole est le point d’entrée idéal pour un city trip riche de visites de musées, de galeries. La position centrale de la ville permet aussi de partir à la découverte des régions voisines très riches culturellement. Un des thèmes intéressants est de suivre la route des grands maîtres de la peinture espagnole. Au Musée du Prado, qui vient de fêter son bicentenaire en 2019, les plus grands chefs d’oeuvres de la peinture européenne se découvrent, les plus grands artistes espagnols comme Le Greco ou encore  Diego Vélasquez ou Francisco Goya nous font découvrir les peintures les plus marquantes de l’histoire. Les Ménines de Vélasquez fait partie des chefs d’oeuvre immanquables, portrait de la famille du roi Philippe IV. La découverte des principaux musées passe par la visite du Centre Reina Sofia dédié à l’art contemporain ou le superbe Thyssen-Bornemisza qui organise cet hiver une exposition dédiée aux liens de l’Impressionnisme et de la photographie. Toute visite de Madrid se doit d’intégrer la visite du Palais Royal afin de plonger dans la très riche histoire de la couronne espagnole. L’une des échappées possibles non loin de Madrid est la ville de Tolède. A 30 minutes en AVE (l’équivalent de notre TGV), Tolède est un condensé d’histoires uniques en Espagne. La ville où vécut le Greco plus de 30 ans demeure marquée par la présence de cette figure mondiale de la peinture. Il est possible de visiter la ville sur ses traces, du Couvent Santo Domingo El Antiguo où il reçut sa première commande à la sublime cathédrale où l’on découvre plusieurs de ses oeuvres.

De Bilbao à Vitoria au coeur du Pays Basque

L’Espagne contemporaine s’est écrite en partie à Bilbao. Le destin d’une ancienne ville portée par l'activité portuaire devenue l’une des capitales culturelles d’Europe demeure le premier exemple de transformation urbaine réussie. Ce projet visionnaire a été porté par plusieurs architectes de renommée internationale. Le bâtiment iconique de la ville demeure le musée Guggenheim de Frank O.Gehry. Le vaisseau de titane a bouleversé le destin de Bilbao accueillant des millions de visiteurs. D’autres architectes ont bousculé par leur vision contemporaine la tranquillité de la ville comme Sir Norman Foster qui a réalisé le métro de la ville, l’espagnol Santiago Calatrava qui a signé le Pont de las Universidades ou encore Zaha Hadid dont l’agence a été chargée de la transformation du quartier de Zorrozaurre. Outre ce nouveau patrimoine, la ville se découvre par ses anciens quartiers, pour sa gastronomie et les plages de l’Atlantique propices au surf. La renommée internationale de Bilbao ne doit pas occulter les autres trésors de la région du Pays Basque. A 50 minutes de voiture dans les terres, on découvre la majestueuse ville de Vitoria. Elle abrite le siège du Parlement régional basque. C’est une des villes les plus remarquables en Espagne pour sa qualité de vie, une quarantaine de parcs couvrent l’espace urbain faisant de la cité l’une des plus vertes d’Europe. Vitoria se visite par ses vieux quartiers médiévaux, ses superbes églises et ses riches musées comme l’Artium dédié à l’art moderne et contemporain.

 

Carnet de route

Y Aller

Air France

La compagnie dessert Malaga, Bilbao et Madrid par des vols quotidiens au départ de Roissy Charles de Gaulle. Informations et réservations : www.airfrance.fr

Iberia

La compagnie dessert également les trois villes au départ d’Orly, certains vols sont opérés par Vueling la filiale à bas coût. Plusieurs liaisons sont disponibles au départ des aéroports de province. Informations et réservations : www.iberia.fr

S’informer

Office de tourisme d’Espagne

Le site internet de l’office est très riche en suggestions d’itinéraires, offre toutes les informations pratiques pour organiser au mieux un voyage dans les différentes régions d’Espagne. Informations sur le site en français : www.spain.info/fr

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.