Costa Rica : notre top 10 des incontournables

Costa Rica : notre top 10 des incontournables

En quelques années, ce petit pays d’Amérique Centrale a tout mis en œuvre pour devenir un champion en matière de protection de l’environnement. Résultat : une nature exubérante et préservée et une biodiversité parmi les plus riches au monde. On découvre les merveilles naturelles du Costa Rica, entre montagnes, jungle, mer et océan.

Gravir le mont Cerro Chirripó

Dans le Parc National Chirripó, se trouve le plus haut sommet du Costa Rica. L’ascension d’environ 15 kilomètres est longue et difficile mais exaltante ! Au fur et à mesure de la montée, la végétation se raréfie et le panorama finit par se dévoiler entièrement. Cette végétation, prédominante à l’approche de la cime, est nommée « Páramo ». Une fois le sommet atteint, on peut voir par temps clair la mer des Caraïbes d’un côté et l’Océan Pacifique de l’autre. Un spectacle magique !

 

Plonger dans la réserve biologique de la Isla del Caño

Dans le Parc National du Corcovado, cette petite île est un paradis protégé. On s’y rend en bateau et le nombre de visiteurs quotidien est limité. Au temps des civilisations précolombiennes, l’île était un cimetière pour les peuples indigènes d’où son importance dans le patrimoine archéologique du pays. Recouverte par une forêt tropicale pluvieuse toujours verte, elle abrite de splendides arbres de plus de 50 mètres de hauteur. Un petit sentier traverse l’île pour rejoindre une magnifique plage de sable blanc. L’environnement marin et les récifs coralliens y sont très protégés. On peut plonger en bouteille mais un masque et un tuba suffisent pour admirer les nombreuses espèces présentes. Cet aquarium naturel abrite des centaines de poissons, des tortues et des petits requins à pointe blanche.

 

Descendre une rivière en rafting

De nombreuses rivières propices au rafting sillonnent le Costa Rica. Réputés pour leurs rapides, le Reventazón et le Pacuare prennent leur source dans les Hautes Terres Centrales avant de se jeter dans la mer des Caraïbes : la descente se fait sur de gros canots pneumatiques au gré de la vitesse du courant. Avec des enfants, on choisit plutôt le Corobicí et le Sarapiquí, des rivières plus tranquilles et faciles d’accès. De nombreuses compagnies organisent ces excursions de A à Z.

Se passionner pour l’ornithologie

Avec plus de 900 espèces d’oiseaux répertoriées, ce petit pays est un paradis pour les ornithologues en herbe ! On part à la rencontre du toucan, du quetzal resplendissant, des perroquets et des perruches… D’octobre à avril, on suit le passage des oiseaux migrateurs.

 

Admirer les baleines à bosses

Relativement peu fréquenté, le Parc National Maritime Ballena est comme son nom l’indique un endroit de prédilection pour observer les baleines à bosses, mais aussi les dauphins (de juillet à novembre). En automne, les baleines arrivent des eaux californiennes pour donner naissance à leurs petits et se nourrir dans les eaux chaudes. Le Parc dispose de nombreux autres richesses naturelles comme la très réputée Queue de Baleine, une formation rocheuse qui s’étend sur 15 kilomètres de littoral et offre de belles balades à marée basse sur les plages de Bahía, Uvita, Colonia, Ballena, Arco et Piñuelas. La Queue de Baleine est également réputée pour la pratique du snorkeling.

 

S’initier au kite-surf à Bahia Salinas

Dans la grande baie de Bahia Salinas, le vent souffle sans répit la moitié de l’année. Un spot de rêve pour pratiquer kite-surf et planche à voile, dans les eaux chaudes et limpides du Pacifique.

Paresser sur une plage paradisiaque

Les plages de rêve ne manquent pas au Costa Rica, on en dénombre près de 399. Dans le nord du pays, on aime particulièrement Playa Conchal : une longue bande de sable blanc peu fréquentée bordée par une eau turquoise. Cette plage est célèbre pour les millions de coquillages écrasés au large de la côte. Tranquille, elle est parfaite pour se reposer au bord de l’eau à l’ombre des arbres. La mer y étant très calme, elle est parfaite pour faire du snorkeling.

 

Se baigner dans des sources chaudes

Au cœur du Parc National du même nom, se trouve le volcan Arenal qui est toujours en activité. Ce volcan produit des sources d’eaux thermo-médicinales qui ont été aménagées tout en respectant l’environnement. Les eaux provenant des volcans ont des vertus thérapeutiques et on peut tester bains de boue et massages. D’autres régions du pays sont riches en eaux thermales : la Vallée d’Orosí dans la province de Carthage et le Parc National du volcan Rincón de la Vieja dans le Guanacaste.

 

Dormir dans un avion

Au cœur du Parc National Manuel Antonio, un Boeing 727 a été transformé en hôtel. Posé à 15 mètres au-dessus du sol, l’avion offre une vue panoramique sur la jungle environnante et une terrasse a été aménagée sur les ailes. Il abrite deux chambres tout en bois pour des nuits aériennes avec les singes pour seuls voisins. www.costaverde.com

hôtel avion foret costa rica

 

Applaudir la politique environnementale du Costa Rica

Cela a été annoncé au mois de juin 2017 lors de la Journée Mondiale de l’Environnement : d’ici 2021, le Costa Rica n’utilisera plus de plastique à usage unique. Exit les pailles, couverts, bouteilles et autres emballages jetés aussitôt utilisés. Le pays a fonctionné ces 2 dernières années à 98% avec des énergies renouvelables et a également prévu de se lancer dans un programme de reforestation. Inspirant !

www.visitcostarica.com

 

 

 

Les commentaires sont fermés.